Pussy Saga : Le simulateur de rencontre incontournable !

Last Update : janvier 28, 2019 by Tim

Dans l’univers des jeux porno, les simulateurs de rencontre sont les rois ! Pussy Saga entre dans cette catégorie et est l’un des jeux hentai les plus populaires du moment. Le concept est simple : tu rencontres des filles hyper sexy qui rêvent que tu flirt avec elles. Ton objectif est de les séduire durant plusieurs rencards pour finir par les baiser !

Au fil de tes aventures, tu pourras collectioner les conquêtes ainsi que les photos coquines qu’elles t’envoient régulièrement. Entre jeu de gestion, jeu de puzzle et simulateur de rencontre, Pussy Saga est une expérience de jeu hentai unique !

Est-ce que Pussy Saga vaut le détour ? La réponse dans cette revue !

Scénario : tu n’as jamais vu une fée aussi cochonne !

Ton aventure commence par la rencontre d’une petite fée en train de passer du bon temps seule sur son lit. Oublie tout ce que tu sais à propos des mignonnes petite fées bienveillantes et native : cette fée est obsédée par le sexe et va t’aider tout au long du jeu à trouver des filles sexy à choper.

Il faut avouer que le scénario n’est aps des plus imaginatifs : la fée te présente des filles et tu choisis lesquelles tu choisis de draguer. Lors de tes scéances de séduction, tu pourras en apprendre plus sur les meufs chaudes que tu tentes de faire craquer. Chacune a sa personnalité et tu devras donc choisir judicieusement les réponses à leur donner pour ne pas les mettre en colère. Certaines sont plutôt romantiques et aimeront les petites attentions, d’autres sont obsédées par leur physique et deviendront dingue de toi si tu les complimentes. Evidemment, certaines sont juste accrocs au cul et espèrent simplement que tu leur dises des saloperies.

Au fil de ta progression, tu débloqueras de nouveaux lieux pour flirter, de nouvelles filles à draguer et bien sûr plein de photos des cochonnes que tu dragues !

Pussy Saga test

Gameplay : quand Candy Crush devient un jeu porno !

Dans tout jeu porno qui se respecte, il ne suffit pas de montrer des femmes à poil pour conquérir les joueurs : et Pussy Saga l’a compris.

Comme la plupart des simulateurs de rencontre, Pussy Saga est basé sur un jeu de puzzle qui symbolisera la réussite de tes rencards. Chaque fois que tu donnes rendez-vous à une fille, tu te retrouves devant une grille de jeu très similaire à ce qu’on peut retrouver dans Candy Crush. Pour réussir ton rencard, tu dois accumuler suffisamment de points en détruisant les symboles sur la grille. Pour se faire, tu dois aligner au minimum 3 symboles identiques.

Néanmoins, tous les symboles n’ont pas les mêmes propriétés ; Premièrement, tu trouveras les symboles de base :

  • Sexe, sous la forme d’une fraise
  • Beauté, sous la forme d’une fleur bleue
  • Flirt, sous la forme d’un nœud vert
  • Romance, sous la forme d’un cœur orange

Lorsque tu alignes au moins 3 symboles identiques d’une de ces familles, tu gagnes des points. Néanmoins, chaque fille a son caractère : certaines filles sont plus axées sur la beauté et n’aiment pas trop la romance. Selon la femme que tu tentes de conquérir, tu as donc tout intérêt à privilégier l’alignement de certains symboles.

Il existe aussi le symbole de la Passion, sous la forme d’une bouche. Ces symboles n’apportent pas directement de points, mais te permettent, lorsque tu les détruits, d’augmenter pour toute la partie le nombre de points que t’apporte la destruction de symboles de n’importe quel type ! En début de partie, c’est donc le type de symbole le plus intéressant à détruire.

Enfin, méfie toi du symbole Sentiments, sous la forme d’un cœur brisé. Tu es là pour baiser des filles ultra chaudes, pas pour fonder une famille ! À chaque fois que tu déturiras une ligne Sentiments, tu perdras énormément de points.

pussy-saga-gameplay

Comment progresser dans Pussy Saga ?

L’objectif de Pussy Saga est simple : baiser toutes les filles que tu croises et conserver leurs photos sexy bien au chaud dans ton téléphone. Mais avant d’en arriver là, il faut prendre le temps de faire connaissance et de flirter avec tes conquêtes.

Avant de pouvoir aller au lit avec une fille, il faut l’emmener en rencard 5 fois, et donc réussir 5 fois un puzzle de plus en plus dur. Heureusement, tu peux également améliorer les caractéristiques de ton personnage pour gagner plus de points durant les phases de puzzle. Après chaque rendez-vous, tu reçois une photo sexy ! Lors des premiers rencards, les photos sont très soft, mais ça devient rapidement beaucoup plus explicite !

Avec l’argent et les objets que tu débloques, tu peux débloquer de nouveaux lieux pour y rencontrer d’autres filles mais aussi retourner au plumard avec une de tes conquêtes pour expérimenter d’autres positions.

Comment jouer à Pussy Saga ?

Pussy Saga est un jeu porno sur navigateur : rien à télécharger, rien à installer et même la création d’un compte est facultative.

Pour jouer à Pussy Saga, il suffit de se rendre sur le site du jeu, de cliquer sur « jouer », et c’est parti : quelque clics suffisent à rejoindre l’aventure !

Notre avis sur Pussy Saga

On nous avait présenté Pussy Saga comme un incontournable des simulations de rencontre coquine. Pas de surprise, le jeu est à la hauteur de sa réputation !

Nous avons été particulièrement impressionnés par l’humour qui, associé aux scènes de sexe complètement décomplexées, créent des situations inattendues et sortant complètement des clichés des jeux porno.

Côté modèle économique, Pussy Saga est un Free-to-Play tout à fait classique. Il est tout à fait possible de jouer de longues heures sans débourser d’argent à condition d’être prêt à patienter un peu lorsqu’on tombe à court d’énergie. Le jeu est assez généreux en ressources, permettant à la boutique de n’être qu’un moyen d’accélérer sa progression si l’on est trop impatient.

En résumé, le jeu a tenu toutes ses promesses. Si tu cherches un simulateur de rencontre complètement déjanté et au style hentai, fonce découvrir Pussy Saga !

Ce site utilise des Cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. Plus d’information sur l’utilisation des cookies et comment personnaliser vos paramètres.