Arnaques à la webcam : que faire ?

Les fraudeurs sur la toile n’ont aucun scrupule à utiliser les techniques les plus malsaines pour faire du chantage et vider votre compte en banque, ce à quoi le business des sexcam sur Internet n’échappe pas !

Arnaque à la sexcam, comment tombe-t-on dans le filet ?

Que ce soit sur un tchat, un site de rencontre ou sur les réseaux sociaux, il est fort probable que vous ayez eu envie un jour de tchater avec cette belle inconnue en direct (surtout si c’est elle qui le propose) ! Ce sont principalement les hommes qui revendiquent des arnaques à la webcam. Les escrocs, des femmes plutôt sexy, se servent de leurs charmes pour attirer leurs victimes dans un petit jeu coquin de webcams connectées, ce qu’on appelle aussi le cam2cam.

Si le concept semble très répandu et pas bien méchant, les conséquences peuvent devenir désastreuses ! La fraudeuse vous invitera donc à vous amuser avec elle, c’est-à-dire se vous dévêtir mutuellement : elle vous proposera d’enlever son soutien-gorge si vous retirez votre pantalon, etc. Vous pensiez être tombé sur une fille sympa et libérée prête à de petits jeux sexuels virtuels, et bien non ! Vous êtes tombé dans le piège d’une escroquerie à la webcam et les images filmées de votre strip-tease vont être utilisées contre vous comme moyen de pression pour vous extorquer de l’argent.

Comment savoir si on s’est fait piégé ?

Si cette agréable séance de vidéo tchat était une escroquerie, vous ne tarderez pas à le savoir ! En effet, de nombreux hommes ont remonté des faits similaires quant au déroulement de la suite de l’arnaque.

Vous recevrez un email vous informant que vous avez été filmé en plein délit d’exhibitionnisme, des versions qui peuvent néanmoins varier : scène d’exhib devant des enfants, strip-tease, etc. Ces emails vous sont soi-disant adressés de la part de Youtube ou de Dailymotion mais d’une adresse Gmail. Ce détail devrait attirer votre attention car un média aussi puissant que Youtube communiquerait avec son propre nom de domaine, pas avec une simple adresse [email protected]ail.com que n’importe qui pourrait créer en 2 minutes.

Ce mail de menace vous demande de verser une certaine somme d’argent afin d’éviter la publication de cette fameuse vidéo. En effet, l’escroc a soigneusement enregistré les images de vos échanges coquins via webcam afin de les utiliser contre vous. Beaucoup de victimes se retrouvent coincées et payent cette somme d’argent pour que la vidéo n’arrive pas jusqu’à leur famille, leurs collègues de bureau, leur boss, etc. Dans une telle situation, peu de personnes parviennent à surmonter le sentiment de honte qui les empêche d’aller porter plainte.

Que faire lorsqu’on est victime d’une arnaque à la webcam ?

Le premier conseil que nous nous empressons de vous donner, c’est de ne pas vous exposer nu devant votre webcam dans le cadre d’un tchat avec une inconnue… Ne vous mettez jamais dans une situation compromettante pour votre image. Si vous avez des tendances exhib’, il existe des plateformes de sexcam encadrées et reconnues pour leur sérieux qui vous permettront de trouver des partenaires avec qui procéder à ce type de jeu coquin sans courir le moindre risque.

Si malgré tout vous êtes victime d’une telle arnaque, vous devez porter plainte ! Vous rendre à la gendarmerie vous semble probablement inconcevable, sachez alors que le service INFO ESCROQUERIE (0811 02 02 17) vous accompagnera par téléphone dans votre démarche. Ils ont (malheureusement) l’habitude de ce genre de situations.
N’oubliez pas que tchater en cam2cam entraîne certains risques et qu’il est fortement conseillé de vous rendre sur des sites de sexcam sécurisés pour passer de bons moments avec des modèles filles ou garçons qui ont l’habitude de ce genre de pratiques (et qui en ont même fait leur métier) !

Enfin, ne paniquez pas à outrance et mesurez la portée des menaces de vos escrocs. Si vous refusez le chantage et que vos malfaiteurs postent la vidéo sur Youtube, réagissez vite et contactez le site pour demander sa suppression. Elle sera effective entre 48h et 72h.

Ce site utilise des Cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. Plus d’information sur l’utilisation des cookies et comment personnaliser vos paramètres.